Retour aux articles

Que faire si vous souffrez de dysréflexie autonome ?

Tree Par FSK Category icon Santé Physique Calendar icon avril, 2021 Clock icon 7 minutes

La dysréflexie autonome est une maladie grave, mais il y a quelques mesures que vous (ou votre aidant) pouvez prendre immédiatement si vous pensez en souffrir.

Si vous avez subi une lésion médullaire, vous risquez de souffrir de dysréflexie autonome. Cette condition est grave. Non contrôlée ou non résolue, elle peut provoquer un accident vasculaire cérébral, des convulsions ou un arrêt cardiaque. Pour schématiser, la dysréflexie autonome est une réaction excessive du système autonome de votre corps à quelque chose qui se produit dans les régions en dessous du niveau de votre lésion, ce qui peut élever votre tension artérielle à des niveaux dangereux.

 

De nombreux stimuli peuvent déclencher une dysréflexie autonome. Certaines causes sont faciles à résoudre, tandis que d’autres peuvent nécessiter de se rendre aux urgences.

 

Les déclencheurs de la dysréflexie autonome et votre plan d’action

Vous trouverez quelques déclencheurs courants de dysréflexie autonome dans le tableau ci‑dessous, ainsi que quelques remèdes possibles. Remarque : ces informations ne constituent pas un avis médical et ne doivent pas remplacer un diagnostic formel, mais simplement des conseils d’ordre général. Veuillez consulter votre spécialiste ou un médecin urgentiste.

Déclencheurs de la dysréflexie autonome

Remède potentiel et remarques

Troubles urinaires

Collecteur à urine trop rempli

Videz le collecteur à urine trop rempli et remplacez-le par un neuf.

Sonde pliée ou bloquée

Démêlez ou débloquez l’obstruction pour assurer l’écoulement de l’urine dans votre collecteur à urine.

Sonde mal connectée

Vérifiez les connexions de votre collecteur et assurez-vous qu’elles sont correctement configurées.

Sonde endommagée ou défectueuse

Remplacez votre sonde.

Vidange incomplète de la vessie

Si vous utilisez une sonde intermittente, vous devez respecter le calendrier recommandé par votre médecin.

Calculs urinaires ou rénaux

Consultez votre médecin pour un éventuel traitement ou intervention chirurgicale.

Tests médicaux de la vessie

Consultez votre médecin sur les risques de tout test médical pouvant entraîner une dysréflexie autonome. Deux tests connus pour provoquer potentiellement ce problème sont le bilan urodynamique et la cystoscopie.

Infections des voies urinaires

L’utilisation d’une sonde augmente les risques d’infections urinaires. Consultez votre médecin pour un traitement et des mesures préventives. Votre équipe médicale peut recommander différentes sondes, de nouvelles procédures ou un changement de régime alimentaire pour minimiser les infections.

Troubles digestifs

Constipation

La constipation est un problème courant chez les personnes atteintes d’une lésion médullaire. Consultez votre équipe médicale au sujet du traitement.

Selles dures

Consultez votre médecin pour connaître les traitements ou les médicaments possibles.

Toucher rectal

Un toucher rectal trop brutal ou sans lubrification suffisante peut entraîner une dysréflexie autonome. Procédez plus doucement et utilisez beaucoup de lubrifiant.

Infection intestinale

Si vous pensez avoir une infection intestinale ou une intoxication alimentaire, consultez votre médecin ou rendez-vous immédiatement au service d’urgence le plus proche.

Problèmes de peau et apparentés

Vêtements, ceintures, bretelles ou chaussures trop serrés

Desserrez ou retirez tout vêtement, bretelles ou chaussure restrictifs.

Organes génitaux comprimés

Examinez vos organes génitaux et desserrez tous sous-vêtement, collant ou pantalon serrés.

Objet dur ou pointu appuyant contre le corps

Assurez-vous de retirer tout ce qui appuie fortement contre votre corps en dessous du niveau de votre lésion médullaire.

Ongles incarnés

Vérifiez vos gros orteils - une région couramment affectée. De nombreux ongles incarnés peuvent être traités en les trempant dans de l’eau tiède pendant 15 à 20 minutes, puis en plaçant du coton ou du fil dentaire sous l’ongle. Si cela ne fonctionne pas, consultez votre médecin.

Piqûres d’insectes

Une réaction à une piqûre d’insecte peut provoquer une dysréflexie autonome. Il y a des options de traitement à domicile pour les piqûres mineures. Les réactions les plus graves justifient une consultation aux urgences.

Coups de soleil ou brûlures mineures

Les coups de soleil et les brûlures mineures guérissent d’eux-mêmes. Appliquez une lotion ou un gel à l’aloe vera pour soulager la réaction de votre corps à la brûlure. D’autres remèdes maison peuvent également soulager les symptômes.

Brûlures modérées ou graves

Des brûlures plus graves peuvent nécessiter des soins médicaux. Rendez-vous immédiatement au service d’urgence le plus proche.

Escarres (ulcères)

Les escarres, ou ulcères, sont un problème courant chez les personnes atteintes d’une lésion médullaire. Contactez votre professionnel de la santé et ne touchez pas la zone concernée. Votre médecin peut appliquer des bandages spéciaux. Dans les cas graves, des médicaments ou une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires.

Coupures et plaies mineures

Vous (ou votre aidant) devez effectuer les premiers soins à la zone, en nettoyant la plaie ou l’éraflure, en appliquant un antibiotique et en couvrant la zone.

Autres causes

Os cassés

Rendez-vous immédiatement aux urgences ou chez votre médecin.

Coupures ou plaies modérées ou graves

Rendez-vous immédiatement aux urgences ou chez votre médecin.

Fractures

Rendez-vous immédiatement aux urgences ou chez votre médecin.

Activité sexuelle

Arrêtez toute activité sexuelle en dessous du niveau de votre lésion qui pourrait être à l’origine d’une augmentation de la tension artérielle. Vérifiez à nouveau votre tension artérielle. S’il s’agit d’un problème récurrent, demandez à votre médecin quels sont les médicaments ou les traitements qui pourraient vous aider à poursuivre votre activité sexuelle en toute sécurité.

Faites toujours preuve de prudence

Bien que nous ayons couvert beaucoup de sujets, il ne s’agit pas d’une liste complète de tous les déclencheurs potentiels de la dysréflexie autonome, mais seulement de certains des stimuli les plus courants et les plus connus. D’autres phénomènes se produisant en dessous du niveau de votre lésion médullaire peuvent provoquer une réaction excessive de votre système nerveux autonome. Si vos symptômes ne disparaissent pas rapidement, rendez-vous immédiatement aux urgences.